the last supper 2010

 

the last supper met en scène sur une table nappée de blanc douze talons aiguilles carmin qui se liquéfient et dont l’un, étape finale, finit par l’être. Ils entourent l’élément central, un slip laiteux d’homme xxl ensanglanté. Les protagonistes de la cène, objets sexués se placent de manière désordonnée, faisant face ou tournant le dos au masculin. Les chaussures incarnent la créature dite diabolique que fut la femme aux yeux de l’Église. Elles ont cet air buté et semblent vouloir s’exprimer avant de se dissoudre entièrement. L’une d'entre elles trahira, mais qui ? Et laquelle ?

1/2