proxémie - 2018

Ceramic Art Andenne Belgique

performance - 80 min - tout public
plasticienne Christine CosteCatherine Ursin
 

La proxémie est « la distance physique qui s’établit entre des personnes prises dans une interaction, un échange de communication »

La performance commence avec l’arrivée de deux femmes en quête d’identité. Elles s’installent et attendent… S’ensuit une série de métamorphoses impliquant les visiteurs pour questionner la dualité entre humanité et animalité.

Suivies par le public, les performeuses prennent alors place de part et d’autre d’un mur transparent. Elles se risquent sur la frontière des territoires en chorégraphiant une succession de tableaux éphémères. Les spectateurs deviennent complices de la rencontre de ces deux univers originels qui se provoquent, s’hybrident, se fusionnent et se pétrifient sous la forme d’un magma.

L’argile solide ou liquide est le personnage central de cette histoire. Matière malléable et ambiguë, matière ancestrale et vitale, la terre s’anime, se propage, recouvre et échauffe les corps et les esprits.

 

proxémie questionne avec poésie la place de « l’être (...) quelque part entre un soi insondable et l’autre en soi. Dans la sensation du temps. Dans l’amour, qui est l’impossibilité de la fusion entre soi et l’autre. » Mathias Enard

1/2