my face 2008

 

Quatre figures humaines géantes tiennent tête au regardeur. Elles sont reliées par des tuyaux ou des fils à des attributs de leur personnalité ; une dent, un sexe, des mains squelettes qui définissent leur identité. Elles incarnent la vie par l’utilisation du rouge sang, couleur des passions, des émotions, de l’érotisme. De la douleur aussi, car nul n’échappe aux souffrances : ces visages puissants dénotent le mal-être de l’Homme, prêt à exploser en un cri sourd.

1/1